Où manger des tapas à Paris ?

Salon du tourisme
Salon du tourisme 2018 : Ce qu’il faut retenir du salon !
avril 20, 2018
Hotel paris
Trouver un hôtel équipé de salles de séminaire à Paris
mai 9, 2018
tapas à Paris

Fini le temps où pour manger des tapas il fallait attendre les vacances et aller en consommer en Espagne. La tendance du dimanche est au brunch à volonté. Voici une sélection des meilleurs bars où vous pourrez consommer vos amuse-gueules en compagnie d’un verre de vin ou d’une bière.

Wall Street Pigalle

Tous les jours, dès 18 h, faites un tour dans le bar le plus original de l’heure à Paris. Il est possible d’y consommer des fruits frais (spécialités de la maison) et des tapas faits selon la tradition culinaire du Sud-Ouest. Comme accompagnement, le patron réalise personnellement une sélection des meilleurs vins de la cave et les propose à la carte. La tendance du dimanche est au brunch à volonté. Que vous soyez entre amis, en famille ou seule, les moments passés dans ce bar seront inoubliables.

Les voisins

C’est le restaurant de tapas à Paris par excellence pour les amoureux d’endroits authentiques. Une fois sur les lieux, vous êtes frappés par un décor simple et minimaliste. Les clients ont le loisir de passer leurs commandes selon les deux formules présentent : formule solo ou formule à plusieurs. Le menu traditionnel se compose d’une « tortilla de patata », mais en regardant mieux vous verrez la rubrique « tapas del dia ». À toute heure, vous pouvez y commander un plat de brochette de poulet et de chorizo accompagnés des frites faites maison. Dégustez le tout avec une sangria de 5 €.

L’avant-comptoir

On peut le qualifier d’endroit numéro un pour manger des tapas à Paris, tant il est fréquenté, mais est limité par l’espace. Cet espace de loisirs situé dans le troisième arrondissement de Paris se trouve au 3, carrefour de l’Odéon. Le chef des lieux répond au nom de Yves Cadeborde et vu sa renommée, il est conseillé d’y venir tôt pour trouver une place libre au comptoir du bar. L’esprit d’Espagne reste le leitmotiv du coin, puisque la consommation de tapas se fait debout. Les bouchées sortent en vague de cinquante et si on veut plus, il faut être patient. Le tapas, bien que spécialité maison, n’est pas le seul plat à l’ordre du jour. Le thon sauce tata ou la croquette de mourue est aussi présent sur le menu. L’accompagnement du repas se fait, non pas avec le sangria, mais avec du vin rouge.